affiche du film Bandidas

Bandidas

Bandidas


Genre : Western
Année de production : 2005
Réalisateur : Espen Sandberg, Joachim Roenning
Pays d'origine : JamesMow
Durée : 95
Production : payday loans online california
Scénariste : Luc Besson, Robert Mark Kamen
Musique : Eric Serra
Montage : FrA?A?A?A?A?A?A?A©dA?A?A?A?A?A?A?A©ric Thoraval
Casting : payday loans online california

Synopsis :

payday loans online california

Le trailer

payday loans online california

Les critiques à propos de ce film

Bandidas

Note:

Pour aller voir ce film, il faut : Ne pas avoir de préjugés sur Luc Besson, Aimer les ravissantes Salma et Penélope ,Ne pas s’attendre à un PUR western et surtout ... ne pas espérer sortir de ce film plus intelligent !

L’épopée d’une pauvre fermière et d’une riche fille à papa devenue orpheline pillant des banques pour donner l’argent aux pauvres. Du dé jas vu, non ? Et bien oui, le film est véritable contrefaçon de Zorro avec les pirouettes, le cheval intelligent, et j’en passe.

Cependant, le film se laisse regarder, et il y a même des moments marrants de cabotinages en tous genres de nos deux « poor lonesome cowgirls » qui ne sont pourtant pas particulièrement bien servies avec des rôles usés jusqu’à la corde et des dialogues crétins, et pourtant, elles semblent s’amuser ...

C’est le premier film de Joachim Roenning et Espen Sandberg, deux réalisateurs norvégiens qui ont plutôt misé sur deux magnifiques « bombas latinas » que sur un scénario. Tout y est d’ailleurs utilisé pour mettre en valeur les arguments des demoiselles : scène dans l’eau (avec une chemise blanche bien entendue), décolletés plongeant , crêpage de chignons et scènes de baisers langoureux...

En bref, le film manque de souffle en général et n’est porté que par la plastiques et le jeux de ses actrices. Sans grand intérêt !

cowgirl sexy ...

Note:

J’ai voulu aller voir un film léger, je n’ai pas été déçu du tout à ce point de vue. Tout est entendu et hautement prévisible dans ce film : l’histoire est basique à souhait, l’intrigue originale comme une chanson qui parle d’amour et les personnages sont sans la moindre complexité. Après cinq minutes, on sait tout ce qui va arriver et comment tout va se finir. La seule originalité à la fin c’est que le policier scientifique n’abandonne pas tout pour aller rejoindre les deux bandidas et vivre de folles aventures avec elles (il n’est pas bien malin).

Il y a pas mal de repiquage dans le film, le premier étant que l’histoire n’est en fait qu’une énième variation de Zorro (on a même droit à un Don Diego). Chez les personnages, on retrouve notamment un sous Johnny Deep du Cavaler sans tête ( policier scientifique naïf et maladroit), un sous Clint Eastwood (le vieux pilleur de banque mentor des deux belles), un sous Garry Oldman (le méchant psychopathe malsain) et une sous Cameron Diaz pour la potiche de service (qui le fait très bien). On fait même dans le sous Tarantino avec une scène de confrontation finale au ralenti que je qualifierais gentiment de médiocre.

Maintenant, je ne vais pas mentir, je me suis bien amusé. Comme tout est simple, on ne se prend pas la tête à suivre, on se consacre à se divertir. Et il y a moyen de se divertir : le spectacle est charmant car les deux héroïnes sont très mignonnes et leurs charmes sont continuellement mis en avant (très en avant même !). Il y a des scènes qui font mouches et on rit de bon cœur devant les pitreries des acteurs (humains ou animaux) et les situations burlesques. Je dirais même que les dialogues sont tellement entendus et prévisibles qu’on est pris dans une sorte de complicité avec le film, on sort les répliques à la place des acteurs, on sent le rebondissement suivant avant qu’il ne soit là,…

Bref, c’est sympathique, amusant et léger. C’est un divertissement qui n’a aucune autre ambition que de faire passer une heure et demi sans avoir à réfléchir et parfois ça fait du bien. Un bon moment à condition d’aller le voir sans rien en attendre de plus.