affiche du film Pirates des Caraïbes 2: Le secret du coffre maudit

Pirates des Caraïbes 2: Le secret du coffre maudit

Pirates of the Caribbean 2: Dead Man's Chest


Genre : Aventure
Année de production : 2006
Pays d'origine : MikeMop
Durée : 150
Production : Visit Website
Scénariste : Ted Elliott, Terry Rossio
Musique : Hans Zimmer
Montage : Craig Wood, Stephen E. Rivkin
Casting : Visit Website

Synopsis :

Visit Website

Le trailer

Visit Website

Les critiques à propos de ce film

Les pirates des Caraîbes

Note:

J’ ai vu ce film avec mes deux petites filles (10 ans et 8 ans ). L’aînée a trouvé qu’il y avait trop de violence et la plus petite n’a pas aimé : " Il y avait trop de scènes qui font peur... "Elles avaient adoré le premier. Quant à moi, je trouve les effets spéciaux tout à fait extraordinaires, les hommes - pieuvres et la pieuvre plus vrais que nature mais à part cela rien d’intéressant, ni l’histoire(nulle), ni le jeu des acteurs (complètement stupide).

Cela reste pour moi un navet qui n’est pas suffisant pour faire un bon plat...

Les effets spéciaux en trop grand nombre essaient de combler l’insipidité du film. La profusion des moyens techniques sur le marché actuellement amène souvent à un excès de leur utilisation. Où sont donc les bons vieux films pirates avec de vraies batailles à armes égales avec une vraie histoire et une vraie morale ? Nous étions toutes les trois contentes de sortir, de respirer l’air frais et de ne pas voir de "monstres" à la sortie du cinéma...

C.D.

Jack Sparrow à Walibi

Note:

Cherchant plus à divertir qu’à captiver, le retour des aventures de Jack Sparrow décevra sans doute les séduits du premier opus. Car si l’épisode précédent développait une véritable aventure linéaire de bout en bout et alimentée par des rebondissements, le second semble avoir oublié de donner une direction générale aux tribulations du pirate Depp. Devenu l’argument central, Jack porte sur ses épaules tout l’intérêt du film. Volant de grimace en culbute au gré des situations burlesques imaginées par les scénaristes, le personnage tient plus du toon que de la flibuste. Pour dynamiser le procédé, l’action du film revisite bon nombre de clichés : la tribu anthropophage, la secte vaudou et le bon vieux vaisseau fantôme. On retiendra tout particulièrement ce dernier pour l’inventivité visuelle des pirates mi-hommes mi-créatures marines, bien que la surcharge empêche par moment de profiter des détails. Au final, l’absence d’un fil conducteur apparente Pirates des Caraïbes II à un tour de manège amusant mais qui a du mal à tenir la longueur de ses trois heures. Par ailleurs, les nombreuses références au premier film pourraient désorienter ceux qui ont la mémoire déficiente et compliquer un peu plus la compréhension de l’histoire pour les plus jeunes.

Pirate pour rire

Note:

Dans ce deuxième opus, l’accent est davantage mis sur l’amusement et le fantastique que sur l’épopée aventureuse. L’histoire en elle-même est beaucoup plus confuse que celle du film précédent et manque de cohésion et d’unité. Mais il faut relever la beauté et l’originalité des effets spéciaux consacrés à l’équipage du Hollandais volant. Ces pirates « mutants » qui ont certaines caractéristiques de créatures de la mer sont en effet très bien rendus et donnent une ambiance terrible au film. Il faut cependant regretter la surcharge visuelle et l’effet de masse que crée l’animation de ces effets spéciaux sur tout un équipage à la fois. On peut aussi parler de certains moments du film qui sont à mourir de rire, notamment ceux où Jack est capturé dans l’île par les indigènes…Telle une brochette au paprika de derrière les fagots (du barbecue) les mimiques de Johnny Depp sont à mourir de rire et font monter la sauce chili… Indéniablement un bon moment d’amusement des studios Disney, à déguster entre amis ou en famille !